Publié le

Mesclun, toute une histoire!

Le mesclun est à la fois une de nos cultures préférées et notre culture la plus consommatrice de temps. Nous l’aimons beaucoup car c’est un vrai challenge « technique », il faut gérer les variétés qui poussent bien au froid, puis au chaud en été, puis de nouveau au froid à l’automne… Il faut très bien maîtriser l’irrigation car sinon soit le mesclun ne pousse pas, soit les feuilles s’abîment à cause de la forte concentration de végetation et l’excès d’eau. Il faut aussi maîtriser l’enherbement pour ne pas mettre de trèfle ou de chardons dans vos sachets de mesclun! Mais le mesclun c’est aussi notre petite composition à nous, c’est la culture qui nous permet de mettre une petite touche culinaire et artistique dans vos paniers, de jouer avec les formes et les couleurs, avec les goûts et les textures! En revanche le mesclun nécessite beaucoup de travail, car nous devons le couper très tôt le matin, quand les feuilles sont encore pleine de rosée, toutes gonflées d’eau. Nous mettons chaque variété dans une caisse séparée, puis caisse par caisse, nous trions les feuilles pour enlever celles qui sont abîmées ou coupées, ainsi que les éventuelles adventices qui se sont glissées dans la caisse lors de la récolte. Une fois trié, nous lavons le mesclun dans une eau vinaigrée, nous mélangeons délicatement les différentes variétés de feuilles, en ajoutant en dernier les aromates qui sont plus fragiles. Puis nous le passons à l’essoreuse à salade, avant de remplir les sachets fraîcheur que vous trouvez dans vos paniers. C’est beaucoup de travail, mais nous sommes heureux et fiers de proposer ce produit, qui trouve ses adeptes parmi vous comme parmi les restaurateurs.

Fred et Corentin